Rechercher
  • Naouale Kadiri

Pardonner ou manger équilibré ?

Mis à jour : 20 févr 2019


Pardonner à quelqu'un ou manger bio-équilibré, lequel choisiriez vous si vous ne pouviez en sélectionner qu'UN pour rester en bonne santé ?




Bien sûr, adopter une bonne hygiène de vie en favorisant une alimention issue de l'agriculture biologique, équilibrée et locale est une condition sine qua nun pour vivre en bonne santé. En effet, le choix des aliments constitue la base du carburant énergétique du corps et de l'esprit.


Toutefois, j'aimerais attirer votre attention sur un point F.O.N.D.A.M.E.N.T.AL que je rencontre beaucoup en consultation. Vous avez beau manger bio et équilibré, faire du yoga, de la méditation ou toute autre activité sportive, si vous ne prenez pas le plus grand soin de votre terreau émotionnel, alors tous vos efforts alimentaires seront vains.


L'indispensable qualité du terreau émotionnel


Pour mieux comprendre ce qui se passe, imaginez qu'un vieux sage vous ait confié la graine d'une magnifique fleur rare d'une valeur inestimable. Il accepte de vous la donner gracieusement à condition que vous pensiez tous les jours à la dorlotter et à lui témoigner tout votre amour et votre attention.

Très touché(e) par ce geste altruiste, vous donnez votre parole pour en prendre soin et tout faire pour que cette fleur rare s'épanouisse le plus longtemps possible.


De retour chez vous, vous lui fabriquez un sublime pot et vous cherchez l'endroit le plus ensoleillé pour lui permettre de grandir sereinement. Vous plantez la graine dans le meilleur terreau bio. L'aventure est partie !



Toutes les conditions optimales semblent être réunies à sa floraison sauf que tous les jours, au lieu de l'arroser avec une eau pure et dynamisée, vous versez de l'essence sur elle.


Malgré tout, le potentiel de vie que renferme l'ADN de cette fleur rare la pousse à faire de son mieux pour transformer l'énergie solaire yang et l'énergie terrestre yin en pure lumière pour grandir. Mais la dose quotidienne d'essence qu'elle absorbe finit par avoir raison de sa santé malgré la qualité de l'alimentation. Elle suffoque dans cet environnement enflammé qui la consumme de toute part.


Vous l'aurez compris la graine précieuse est votre vie, le terreau ce que vous mangez et l'essence les pensées toxiques : rancoeur, frustration, colère intériosée et refus de pardonner.


Toutes ces émotions négatives constituent de l'essence nourrissant un feu permanent dans le corps et l'esprit. S'il n'est pas éteint à temps en accordant le pardon, il finit par tout détruire. Il se manifeste souvent par des inflammations chroniques, des insomnies et peut aller jusqu'au cancer.


La mémoire des pensées par le corps


Le Docteur japonais Masaru Emoto a analysé de façon scientifique l'impact des pensées sur la cristallisation de l'eau. Or l'eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d'eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %.


Dans son livre Les messages cachés de l'Univers (2004), et l'ensemble de ses autres travaux de recherches, les découvertes du Docteur Emoto révolutionnent notre vision de du vivant.


Utilisant les prises de vue à vitesse ultrarapide, le Dr Masaru Emoto s’est aperçu que les cristaux d’eau formés par le gel révèlent la transformation subie par l’eau lorsque des pensées spécifiques et convergentes sont dirigées vers elle.



Il a découvert que l’eau de source et l’eau exposée à la vibration de mots bienveillants laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs des flocons de neige.


Inversement, l’eau polluée et celle qui a été exposée à des pensées négatives produisent des motifs incomplets, asymétriques, aux couleurs ternes.


Les implications de cette recherche entraînent une nouvelle conscience de l’impact positif que nous pouvons avoir sur la Terre ainsi que sur notre santé.


Grâce aux conclusions scientifiques du Dr Emoto, le lien évident entre nos émotions et leurs impacts, positifs ou négatifs, dans notre corps est observable.


Le pardon permet une cristallisation harmonieuse de nos liquides internes dans lesquels baignent nos cellules.


Pardonner, c'est décider de se libérer de ce poison émotionnel dont la dangerosité croît avec le temps. Pardonner ne signifie pas oublier mais ouvrir la porte à l'énergie salvatrice de l'Amour.


Pardonner c'est choisir de semer en soi la paix intérieure qui constituera le terreau de sa santé physique et émotionnelle.

La santé n'est pas un dû, mais un devoir qui dépend de soi.


En conclusion, mieux vaut pardonner à quelqu'un en mangeant un burger plutôt que de ruminer une veille colère en faisant ses courses à Naturalia !




Lumineusement,


Naouale Kadiri

Praticienne en Bioénergétique et Réflexologie


Pour en savoir plus sur les bilans énergétiques qui permettent, entre autres, de se libérer des toxines émotionnelles et de renforcer son immunité : cliquez-ici


Pour participer au weekend (re)connexion à la nature du 12 au 14 avril : cliquez ici


Copyright © www.naowell.com





68 vues

Ralentir et Se Reconnecter à Soi

+33 (0)6 69 65 70 34

Paris

©2019 by Naowell